P r e s s e

CD - Mélodies russes de Pauline Viardot

 

"[…] La soprano Jacqueline Laurin était jusqu’à présent, et sauf erreur, inconnue au disque. C’est une vraie trouvaille. Non seulement belle, la voix est en plus d’une tessiture remarquablement large, descendant sans peine dans les graves. Les 69 minutes du disque s’écoulent dans un bonheur constant, d’autant que l’accompagnement de Laurent Martin est très évocateur et que, dans sa partie de violoncelle, Bénédicte Piat met toute l’émotion d’une artiste au grand cœur. Une très belle découverte."

 

Dominique Joucken, Classica, juillet-août 2012

 

"[…] les lignes mélodiques flattent l’oreille, la virtuosité fait son effet tout en évitant la démesure. Le désespoir amoureux, la douceur et la tristesse, la tendresse et l’amour, la nostalgie, l’espoir.. autant de sentiments et d’états d’âme traduits en miniatures colorées, détaillées par la soprano québécoise avec l’élégante simplicité qui vient du cœur […]"

Michel Parouty, Diapason – juin 2012

 

"Jacqueline Laurin, soprano canadienne au son chaud de mezzo, les interprète avec musicalité et attrait […] son interprétation rend justice à ces pages inconnues qui valaient bien une édition discographique […]"

Renaud Machart, Le Monde – mai 2012

 

 

Prestations publiques

 

"Parfum capiteux et envoûtant"(...) une voix somptueuse et large au timbre profond. […] Mme Laurin a impressionné par la longueur et la fluidité de ses phrases. […] ses aigus s'y sont révélés d'une rondeur et d'une douceur propres à attendrir le granit des Laurentides au complet. […] la musique vécue si intensément qu'aucune note n'est sans signification. Le public lui, aurait pu continuer toute la nuit, l'âme voguant sur la mer de velours de cette voix magnifique."

Le Journal de Prévost (Québec) - Mai 2006

 

"Jacqueline Laurin, une soprano de talent. […] Accompagnée au piano par Laurent Martin, cette Québécoise d'origine a pu faire apprécier la qualité rare de son timbre et son style raffiné aux détours d'un programme éclectique"

La montagne (Auvergne) - mai 1996

 

[…] Jacqueline Laurin est prête pour une belle carrière. Et même un peu plus: s'il n'y eut qu'un moment d'émotion lors de cette soirée, ce fut en entendant sa mélodie tzigane de Dvorak. Tout simplement magique!"

La montagne (Clermont-Ferrand) - Octobre 1995 "

 

[…] gracieuse sans gracieuseté, expressive sans expressionnisme, raffinée dans son timbre perlé et dans son interprétation, avec la maîtrise des styles et la manière sans maniérisme, Jacqueline Laurin, soprano, a l'évidence d'une révélation: un bonheur."

 

L'éveil (Marseille) - avril 1995

 

[…] une jeune soprano québécoise, sans aucun doute promise à une très belle carrière, Jacqueline Laurin, actuellement au Centre national d'insertion professionel lyrique de Marseille. Son interprétation de l'"Exsultate Jubilate" de Mozart, en début de concert, associait une grande aisance à une authentique... jubilation"

La voix du Nord (Lille) - juin 1995